Si le changement est inhérent à la vie, il est néanmoins souvent vécu comme déstabilisant, effrayant, voire douloureux.  Les clés du changement sont souvent cachées sous de fortes résistances issues  la plupart du temps de la peur.  Ces résistances ont besoin d’être prises en compte dans l’ici et maintenant avec sérieux et bienveillance,  sans être niées, ni  minimisées.  C’est l’accueil et la compréhension des méchanismes  de résistance qui permettront d’en prendre conscience et de pouvoir évoluer, à travers l’analyse du processus  de séparation, de pertes et de deuil.